samedi 15 mai 2010

La Pastorelle


La Pastorelle est une villa à l'italienne, dont le parc descendait, selon des sources qu'il faudrait vérifier, "jusqu'à la mer". Aujourd'hui, copropriété divisée en appartements, dominée par le boulevard Napoléon III et les Constellations (ou encore entre l'IUT et le garage BP Geloen), son parc a été divisé et reloti il y a déjà très longtemps en multiples parcelles.

Pour certains on est sur les premiers contreforts de Fabron. C'est aussi déjà un peu la Lanterne.

Il y a 10 ou 12 ans, j'étais allée me promener avenue des Bosquets, à partir de son croisement avec l'avenue Joseph Giordan, et avais été surprise d'y découvrir, en retrait entre les haies de deux villas, un pseudo temple antique précédé d'un bassin, isolé au milieu d'une pelouse et entourée de grilles. Un passant d'un certain âge m'avait appris qu'il s'agissait du témoignage d'une époque, vers 1930, où la propriété de la Pastorelle, encore entière, avait été offerte par la France à Bao Daï, empereur du Tonkin destitué (le Tonkin correspond au nord du Viet Nam).

Intéressée par ces révélations, je les avais notées sur un petit papier. En faisant du rangement dernièrement, je suis tombée sur ce petit papier que j'avais gardé. Mais hélas pas de trace de ce fait sur la toile...

Le même passant m'avait raconté aussi habiter le quartier depuis toujours et se souvenir être allé, vers le début des années 60, chercher du lait à une ferme "avec des vaches" sur la Corniche Fleurie...

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil